Bouturage de figuier ou multiplication

Le bouturage d'un figuier consiste à le reproduire, à partir d'un arbre déjà developpé. Il existe plusieurs méthodes de bouturage, avec des taux de réussite quasiment de 100%.
Nous vous proposerons ici quelques méthodes, à vous de choisir laquelle vous convient le mieux.

Première méthode de bouturage de figuier :

Cette méthode est très utilisée notamment au Maroc, mon pays d'origine. Elle consiste à saigner une branche (on retire une partie de l'écorce) et on ajoute une sac plastique opaque rempli de terre. au bout de quelques jours, on découpe la branche sur la partie inférieur, on enlève le sac plastique (dans lequel se sont développées les racines) et on le plante au sol.
A ma connaissance, cette méthode a un taux de réussite de 100%. Dans mon petit village berbère tout le monde utilise cette méthode.

Voici un petit dessin de la procédure à suivre :


Bouturage de figuier sur plant

Seconde méthode de bouturage :

On découpe une branche que l'on enterre au sol quasiment à l'horizontale, en laissant à l'air les dernier bourgeons en fleur ou pas. Cette méthode est également efficace, mais cela dépend de votre figuier et du sol apparemment.

Troisième méthode de multiplication

Le marcottage...quoi??
Cela consiste à enterrer une partie de branche de votre figuier (sans la retirer), en laissant le bout ressortir de terre. La partie sous terre développera de nouvelles racines, et quand il aura pri, vous pourrez couper le cordon ombilical :-)
Pour cette méthode, préférez les mois chauds, juillet et août et surtout pensez à bien arroser la partie sous terre.
La partie à enterrer doit être incisée, et dénudée de toutes feuilles.


Marcottage de figuier

Quatrième méthode de bouturage :

Cette méthode consiste à couper des branches (avec ou sans vieux bois) et de le développer en intérieur avant de les planter en extérieur.
Nous allons developper cette méthode simple mais qui demande tout de même pas mal de précautions. Sachez toutefois qu'il est mieux de le faire pendant que le figuier est au repos.

Etape 1 : Préparation des boutures

Coupez des fin de branches d'environ 10 à 15cm de long.
Lavez abondemment les boutures à l'aide d'une brosse. Vous pouvez également les désinfecter à la javel (vendu en pharmacie pour désinfecté l'eau).
Couvrir la découpe à l'aide d'un mouchoir en papier et le tremper dans l'eau. Essorez bien avec les doigts.

Cette première étape est terminée, le plus important est d'opérer dans un endroit très sain (également les outils utilisés), sinon de la moisissure peut se développer, votre pire ennemi.

Etape 2 : Obtenir des racines

Mettre les boutures dans un sac plastique transparent et hermétique et laisser une semaine près d'une source lumineuse (pas au soleil), à bonne température, environ 20°c.
A la fin de la semaine, des toutes petites racines devraient apparaître.

Etape 3 : Développement des boutures

Pour que votre bouture se développe, il faut la mettre en terre, ou mieux, dans un substrat adapté à cette étape du développement, comme de la perlite.
La perlite coûte assez cher, environ 5 euros les 500g. Vous pouvez toutefois la mélanger à du terreau mais votre bouture est encore fragile à ce stade, il lui faut encore un environnement sain pendant quelques semaines.
Terreau = 60% de réussite
Terreau + perlite = 80%
Perlite = 100%

Ce sont biensur des chiffres approximatifs, mais qui donne une idée du risque que l'on peut rencontrer.

Vous pouvez également utiliser de l'hormone de bouturage, les résultats sont meilleurs (développement plus rapide), mais cela ne change vraiment le taux de réussite.

Continuons, il vous faut donc planter votre bouture dans un substrat, ici de la perlite. Coupez une bouteille d'eau en 2 et remplissez d'un tiers de perlite. Percez la partie basse de la bouteille et arrosez généreusement. Plantez votre bouture et refermez à l'aide d'un adhésif la bouteille. Faites 2-3 petits trous sur le dessus.
Placez votre bouteille à la lumière à l'abri du soleil dans une température proche de 20°c pendant que les feuilles apparaissent.

Etape 4 : L'envol

Votre bouture est prête pour rejoindre le monde sauvage de votre jardin. Plantez-le en pot ou en terre, en ajoutant un peu de sable (dans un pot, mélangez avec un tiers de sable). Un ou deux arrosageq hebdomadaire suffiront amplement.

 

Mon figuier

Retrouvez ici des informations sur l'entretien d'un figuier.
Comment reproduire votre figuier (faire des boutures de figuier)

Nos recettes aux figues

Mangez des fruits

La figue est riche en vitamine B3 et en fibre, elle facilite donc le transit intestinal.
Elle sera également un apport en calcium, fer et potassium.
La figue séchée est très énergétique, alors faites le plein d'énergie !